0%
Attention : l’exécution de JavaScript est désactivée dans votre navigateur ou sur ce site. Vous risquez de ne pas pouvoir répondre à toutes les questions. Veuillez vérifier les paramètres de votre navigateur.

Exercice de la fonction professorale, cogestion et nouvelle gestion publique

L'étude, de type exploratoire, vise à étudier l’autonomie dont bénéficient les professeures, professeurs du réseau de l’Université du Québec (UQ) dans la réalisation des divers volets de leur tâche (enseignement, recherche, administration pédagogique et services à la collectivité) et dans le contexte de la montée de la nouvelle gestion publique. L'étude vise de plus à identifier les stratégies mises en œuvre par les professeures et professeurs pour préserver leur autonomie dans la réalisation de leur travail.

La nouvelle gestion publique réfère à l’introduction au sein des structures et procédures du secteur public des principes et des pratiques de gestion inspirés du secteur privé. La nouvelle gestion publique est présentée comme la voie pour améliorer la qualité des services et assurer une utilisation plus efficiente des ressources (Savard, 2017; Van Haeperen, 2012; Jamet, 2010; Mailhot et Schaeffer, 2009). Les universités n’ont pas échappé à l’introduction de pratiques de gestion qui s’inspirent de la nouvelle gestion publique (Jamet 2010). Des choix stratégiques, des contraintes d’évaluation des résultats, de reddition de compte et d’imputabilité (plan stratégique, rapport annuel de gestion, etc.) sont imposés aux directions afin d’améliorer l’efficacité des établissements (Bance et Didisse, 2015; Jamet, 2010). La recherche d’efficacité se traduit à son tour par l’abandon de pratiques démocratiques et collégiales au sein des établissements (Milot, 2003). Il y a alors lieu de penser que les professeures et professeurs d’université ne peuvent plus exercer autant d'autonomie dans l’exercice de leur fonction (Crespo, 1999; Gingras, 1999) et qu'elles et ils sont assujettis à des contrôles (indicateurs de performance ou de qualité, contrôles bureaucratiques, etc.).

La collecte de données est réalisée auprès des professeures et professeurs des dix institutions du réseau de l'UQ par le biais d'un questionnaire en ligne et de vingt (20) entrevues semi-dirigées (2 dans chacun des 10 établissements). L’intérêt de cibler les professeures et professeurs du réseau de l’UQ (N = 3250) tient au fait qu’elles et ils évoluent au sein d’institutions cogérées en vertu du principe de gestion participative (ou cogestion) qui a présidé à la création du réseau en 1968.

Les résultats permettront de dresser un portrait des outils et des pratiques de gestion qui contraignent l'autonomie des professeures, professeurs et la cogestion.

 

Instructions :

  • Répondre au questionnaire de façon individuelle;
  • Sélectionner la case qui représente le mieux votre réponse;
  • Sélectionner une seule réponse par question sauf pour les questions pour lesquelles il est indiqué que plusieurs réponses peuvent être sélectionnées;
  • Pour répondre aux questions, référez-vous à l’année universitaire 2018-2019. Si vous étiez en congé (maternité, paternité, parental, maladie) pendant plus de 6 mois au cours de l’année 2018-2019, référez-vous à l'année 2017-2018.

 

Le questionnaire est divisé en sept (7) parties :

1.   Autonomie au travail;

2.  Enseignement;

3.  Recherche;

4.  Administration pédagogique;

5.  Services à la collectivité;

6.   Aspirations personnelles;

7.   Questions démographiques.

 

Répondre à ce questionnaire requiert approximativement 20 minutes.

 

Ce questionnaire est anonyme.

L’enregistrement de vos réponses à ce questionnaire ne contient aucune information permettant de vous identifier, à moins que l’une des questions ne vous le demande explicitement.

Si vous avez utilisé un code pour accéder à ce questionnaire, soyez assuré qu'aucune information concernant ce code ne peut être enregistrée avec vos réponses. Il est géré sur une base séparée où il sera uniquement indiqué que vous avez (ou non) finalisé ce questionnaire. Il n’existe pas de moyen pour faire correspondre votre code à vos réponses sur ce questionnaire.